Faire sa simulation d’emprunt avant de contacter les banques

Quand on se lance dans un projet d'achat immobilier, il y a certaines choses qu'il faut envisager. Bien sûr, il faut s'intéresser au quartier où on va s'installer, à l'immeuble dans lequel se trouve le bien et à la valeur de celui-ci.

L’importance de réfléchir aux aspects financiers

Cependant, il ne faut pas négliger le côté financier de l'acquisition, la plupart des biens immobiliers sont financés partiellement voir totalement par les organismes financiers. Tous ces organismes rivalisent avec des campagnes marketing pour attirer les clients mais les offres sont souvent floues. Il est donc nécessaire de se faire aider pour choisir le bon établissement qui pourra vous proposer les meilleurs conditions et surtout décrypter les offres des banques.

Faire une simulation de remboursement du crédit 

Avant de faire appel à un organisme de courtier en crédit, il est important pour vous de bien évaluer le montant du remboursement que vous pourrez assumer. Pour ce faire, vous trouverez sur Internet ce que l'on appelle des simulateurs de crédit immobilier qui vous permettront d'évaluer le montant que vous aller payer mensuellement, c'est ce que l'on appelle aussi la simulation gratuite pret immobilier . Le principe de ces simulateurs est simple. Il suffit d'indiquer le montant du bien immobilier, la durée sur laquelle vous comptez faire l'emprunt ainsi que le taux d'emprunt qui vous semble cohérent par rapport au marché actuel, le simulateur immobilier vous donne alors l'estimation de la mensualité. N'hésitez d'ailleurs pas à consulter les sites spécialisés qui vous indiquent les évolutions des taux d'intérêt. Sachez que les banques vous demanderont de ne pas dépasser les 30 % d'endettement, c'est-à-dire que le montant que vous allez rembourser chaque mois ne doit pas excéder 30 % de l'ensemble des revenus de votre foyer. Par exemple si vous et votre conjoint gagnez tous les deux 3 000 € par mois vous ne pourrez pas dépasser un remboursement mensuel d'emprunt de 900 €. Un courtier vous proposera un accompagnement global de la prise en charge jusqu’à l’obtention du crédit.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *