Choix d’un conseiller financier

Conseiller financier indépendant ou banque ?

Le conseil en finance est un marché qui fait concurrencer deux entités : les banques privées et les conseillers indépendants. Il faut dire que l’un et l’autre ont une certaine connaissance dans les solutions de placement et d’épargne. Pour réussir son investissement, faut-il opter pour un conseiller bancaire ou pour un conseiller financier indépendant ? Les réponses.

 

Différences entre banque et conseiller financier indépendant

Les banques disposent déjà de formules pour la gestion de son patrimoine. Un conseiller indépendant n’est en principe rattaché à aucun organisme, mais doit se constituer un portefeuille de clients. Les solutions proposées par les banques sont intéressantes en termes de fiscalité. Elles peuvent aussi présenter des opportunités patrimoniales attractives. Si vous avez déjà une idée précise de comment, vous allez gérer votre patrimoine, vous pouvez opter pour un conseiller bancaire. Par contre si le monde de la finance vous est inconnu, il vaut mieux que vous vous fassiez guider par un conseiller indépendant qui, en plus de vous conseiller sur la formule la plus adaptée à votre patrimoine, va également s’occuper du côté administratif.

Pourquoi opter pour un conseiller financier indépendant ?

Du fait qu’il gère un portefeuille clientèle plus ou moins importante, le temps que vous passez avec votre conseiller bancaire est assez limité. Si vous engagez un conseiller indépendant, une relation de proximité s’établit, car il doit dresser votre profil financier, familial et fiscal avant de vous orienter vers les solutions de placements adaptées à votre situation.

Étant donné qu’il n’est rattaché à aucun organisme financier, le conseiller indépendant propose des offres plus objectives. Vous serez ainsi plus sûr de trouver une solution personnalisée. Par rapport à une banque, un conseiller indépendant ne se base pas que sur une seule gamme de produits financiers, mais propose plusieurs un grand choix de solutions.

Pour pérenniser votre contrat avec lui, le conseiller financier indépendant va faire en sorte de vous trouver des offres alléchantes et innovantes. Il va aussi vous conseiller et orienter sur le meilleur choix de gestion de patrimoine. Quand il vous propose des offres, il le fait de manière libre sans aucune contrainte commerciale.

 

À la découverte de quelques types de conseillers financiers

Vous avez envie de faire des investissements pour faire fructifier votre épargne, vous venez de recevoir un héritage et vous ne savez pas comment gérer votre patrimoine. Pourquoi ne pas faire appel à un conseiller financier ? Dans la suite de cet article, vous allez découvrir quelques professionnels qui peuvent vous proposer des conseils pour la gestion de votre patrimoine.

Conseiller clientèle auprès d’une banque

Comme son nom l’indique, il travaille pour le compte d’une institution bancaire. Il peut vous conseiller sur le meilleur choix de produits de placements, mais uniquement ceux proposés par la banque. L’avantage avec ce type de conseiller est qu’il ne demande aucun frais cependant les offres qu’il propose sont limitées.

Représentant en fonds commun de placement

Son statut lui donne le droit de faire l’achat ou la vente des parts de fonds communs de placement à votre nom. Il est rattaché à une entreprise qui lui offre des commissions pour chaque produit vendu. Autrement dit, quand vous investissez dans des parts d’un fonds commun, les frais sont déjà intégrés.

Conseiller en placement

Ce professionnel peut gérer vos placements et vous donner des conseils quel que soit le type de bien immobilier qui vous intéresse. Il est rattaché à une entreprise de placement affiliée aux organismes de règlementation sous le statut de gestionnaire de portefeuille. Ce type d’entreprise peut être la filiale d’une banque ou travailler à son propre compte. Le plus souvent, le conseiller en placement travaille pour le compte de client fortuné. Si vous l’engagez, vous devez payer des frais qui peuvent être fixes ou annuels.

Planificateur financier

Comme son nom l’indique, ce professionnel va concevoir un plan financier adapté à votre profil et qui vous aidera à atteindre vos objectifs. Le planificateur financier peut vous aussi vous donner des conseils en termes de gestion de risques, de planification fiscale ou encore de planification de la retraite.

Conseiller en assurances

Ce professionnel vous oriente sur les produits d’assurances adaptés à votre profil et à votre situation. Il est rattaché à un organisme spécialisé en assurances. Les offres qu’il propose sont variées et concernent notamment l’assurance vie et l’assurance de biens.

 

Bien choisir son conseiller financier

Quand on souhaite investir dans l’immobilier ou trouver une formule d’épargne retraite, on demande souvent des conseils auprès de notre banque. Cependant, il arrive qu’on n’obtienne pas des réponses satisfaisantes ou que l’on nous oriente vers des produits qui ne correspondent pas vraiment à nos attentes.  Pour réussir son investissement, il est recommandé d’avoir recours à un conseiller financier. Dans la suite de cet article justement, vous allez découvrir quelques informations pour bien choisir son conseiller financier.

 

Les critères de choix d’un conseiller financier

Il est important de bien choisir son conseiller financier dans la mesure où vous allez investir une somme d’argent non négligeable. Le premier critère de choix pour un conseiller financier est son appartenance à un organisme professionnel agréé. Il doit aussi avoir un casier judiciaire vierge et présenter une assurance responsabilité civile.

Lors du premier rendez-vous, un bon conseiller financier doit être en mesure d’établir votre profil d’investir. Il doit déterminer votre tolérance au risque et vos objectifs de placement. Il doit aussi s’informer sur votre situation personnelle et votre plan de retraite. Il va aussi vous demander les documents relatifs à vos avantages sociaux. En fait, c’est en se basant sur votre profil qu’il sera en mesure de vous proposer des formules appropriées.

Un bon conseiller financier doit également maîtriser les diverses solutions de placement disponibles sur le marché, notamment les actions, l’assurance-vie et les obligations. Il doit être en mesure de vous orienter sur les placements adaptés à votre patrimoine. À titre de conseils, il est préférable de diversifier ses placements.

Le tarif pratiqué par le conseiller financier est aussi à prendre en compte. Bien qu’il n’existe pas de règle juridique en ce qui concerne le montant des commissions prélevées par le conseiller financier, il est recommandé de demander en détail quels sont les frais que vous devez payer, notamment les frais de gestion et les frais de transfert.

Il est à noter que le conseiller financier peut travailler pour le compte d’une institution financière tout comme il peut travailler à son propre compte. En optant pour un conseiller indépendant, vous bénéficiez d’un service plus personnalisé. Dans tous les cas, il est important de bien choisir son conseiller financier, car la moindre erreur signifie perte de votre investissement.